Question:
Est-il légal de télécharger des films au Canada?
ShemSeger
2015-05-28 08:46:44 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Pendant des années, le Canada a été reconnu comme un havre de paix pour les pirates, mais le droit d'auteur au Canada fait l'objet d'énormes réformes depuis quelques années et il a été difficile de suivre tous les changements. Avec les nouvelles lois sur le droit d'auteur mises à jour, est-il légal de télécharger des films à partir d'un site tel que Piratebay? Quelle est la politique officielle?

Un répondre:
#1
+6
dw1
2015-06-09 16:20:32 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Sous réserve de quelques exceptions, telles que l ' utilisation équitable, les titulaires de droits d'auteur ont le droit de dicter la façon dont leurs créations sont exécutées, communiquées au public et reproduites. Il est techniquement illégal de télécharger sans respecter les conditions du propriétaire des droits d'auteur.

La Loi sur les droits d'auteur fixe une limite de 5000 $ pour les non- affaires de contrefaçon commerciale:

38.1 (1) (b) d'une somme d'au moins 100 $ et d'au plus 5 000 $ que le tribunal juge juste, en ce qui concerne toutes les infractions impliquées dans la procédure pour toutes les œuvres ou tout autre objet, si les infractions sont à des fins non commerciales.

En pratique, en raison de l'équité et du caractère raisonnable des tribunaux et de la législation canadiens, peu ou pas de poursuites sont intentés contre des contrevenants personnels et non commerciaux car ils ne sont pas rentables pour les titulaires de droits. Une indemnité raisonnable de, disons, 150 $ pour le téléchargement d'un film, ne vaut guère le temps, les dépenses ou le risque de poursuivre, surtout si le défendeur n'a pas de revenus ou d'actifs évidents pour couvrir une indemnité, des frais de justice, etc.

Même lorsque votre FAI transmet un avis d'un titulaire de droits alléguant une violation, comme il est tenu de le par la loi, les chances d'être poursuivi sont (actuellement) minces. De plus, si vous téléchargez uniquement et que vous ne téléchargez pas ou «rendez disponible», vous risquez moins de recevoir de telles notifications ou menaces de la part de certains titulaires de droits, selon la manière dont ils choisissent d'identifier les adresses IP des contrevenants apparents. Par exemple, de nombreux titulaires de droits, ou les sociétés de mise en application qu'ils emploient, essaient de télécharger des fichiers contrefaits via BitTorrent et accusent tous leurs pairs de contrefaçon. Pour attraper les personnes qui ne font que télécharger, le détenteur des droits devrait en fait proposer et distribuer leurs propres œuvres protégées par le droit d'auteur, et ils semblent plus réticents à utiliser cette approche.

Il pourrait y avoir des films au Canada qui n'ont pas de droits d'auteur et vous pouvez donc les télécharger, mais c'est rare.


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...